dimanche 13 juin 2010

Il y a contenu et contenu

La force de Wikipédia, c'est quand même de bousculer la façon établie de penser l'Encyclopédie. On a la place pour Pokémon, et donc un article (voire trop d'articles dirons certains) sur le sujet. M'est avis qu'on peut faire mieux, mais parlons d'abord des autres "nouveaux médias", et notamment de ce billet sur Transnets à propos des technologies innovantes. L'ami Francis y compare la progression de la fréquentation du Huffington Post (blog américain de bonne facture) à celle du New York Times (journal américain de bonne facture).

En cinq ans, le HuffPo, comme l'appellent les initiés, aura donc rattrapé le Times en nombre de visiteurs uniques. Et c'est tant mieux, nous dit Francis, parce que cela confirme que les susmentionnées technologies innovantes commencent avec une qualité moindre, mais progressent parce qu'elles sont plus simples et moins chères: le Bon Peuple les adopte parce qu'il y trouve son compte ("good enough"). Au final, petite technologie pourrave remporte la mise, glanant au passage une qualité comparable à ceux qui au départ la méprisaient.

Devinez quoi: je connais un projet d'encyclopédie qui fait tout pareil. Il commence avec des articles qui n'en sont pas, séduit la plèbe, et finit par ressembler à quelque chose de tout à fait potable et utile. La preuve, c'est qu'apparemment si je veux savoir quelque chose sur le cancer, je ne suis pas plus mal loti de traîner sur Wikipédia que sur un site spécialisé. C'est en tout cas ce que nous dit cette étude, par ailleurs déjà commentée par David Monniaux il y a quelques jours.

Bon.

L'autre chose que nous dit Francis (et le papier du J Clin Oncol), c'est que les articles du Times et de Wikipédia sont bien, mais limite imbuvables. Trop longs, trop denses, en tout cas pour une première approche. Une des innovations du HuffPo est de commencer par proposer un QuickRead synthétique sur ses applications pour mobiles, pour ensuite lier vers un article de fond un peu plus documenté. Et là je me dis "pourquoi on ne ferait pas pareil sur Wikipédia?"

J'essplique.

Selon un sondage totalement au doigt mouillé, je dirais que l'immense majorité des gens vient sur Wikipédia pour avoir une idée générale d'un sujet quelconque. Disons Socrate ou l'économie du Botswana. Chacun des ces articles, au jour d'aujourd'hui, fait une petite quinzaine de pages (+sources et crédits). Qui, sur la masse de lecteurs potentiels, vient pour se taper un exposé de quinze pages sur des sujets certes importants mais assez obscurs? M'est avis que finalement, ils sont assez peu.

Vous me direz alors qu'on a toujours en introduction un chapeau d'article, voire une infobox avec plein de chiffres. Absolument. Mais qu'est-ce qui nous empêche d'avoir une véritable boîte d'information qui résumerait les éléments véritablement saillants du sujet?

Si vous avez jamais eu besoin de faire une presentation, on vous aura peut-être dit qu'une diapo ne doit jamais contenir plus de trois points (et si vous bossez avec la presse, ditto pour le message que vous voulez transmettre). Comme on est sur Wikipédia et qu'il ne faut pas hésiter, j'ai donc fait un petit essai1. En tête de l'article sur l'économie du Botswana j'ai résumé les trois points que j'estime saillants vis-à-vis du sujet (et ce avec d'autant moins de gêne que c'est bibi qui a pratiquement tout écrit) et les ai placé dans une petite boîte ad hoc:


L'image n'est pas très grande, vous pouvez cependant la cliquer ou aller directement voir l'article. Idem pour l'économie du Nigeria, histoire d'avoir plusieurs points de départ2.

La forme peut probablement être améliorée, mais l'idée est de rester simple. J'entends cependant déjà les hauts cris de ceux qui diront "Mon Dieu, on ne peut pas résumer Socrate/le Manchot empereur/un article de 35'000 signes en trois points!" Je pense que si (le Botswana ci-dessus en fait presque 50'000), mais je n'ai pas dit que l'exercice était facile.

La bonne question est plutôt de savoir si un bon (et long) article est destiné aux puristes qui l'écrivent (et connaissent le sujet), ou à ceux (plus nombreux) qui viennent sur Wikipédia pour une information simple et synthétique? Les deux approches se font-elles concurrence ou avons-nous là un complément utile pour les articles dépassant une taille critique?




1. Bon c'est vrai qu'avec moins de 500 visites mensuelles, je n'ai pas non plus pris un gros risque.
2. Idéalement j'aurais du varier les sujets, mais voulant agir sur le coup de l'idée j'en ai pris deux que je connaissais et, les ayant écrits, je ne risquais pas de devoir affronter un rédacteur territorial avant que ce billet ne sorte.

16 commentaires:

Anonyme a dit…

Pourquoi n'as-tu pas testé les trois points saillants de Socrate ?
Sérieux, la première chose que je me suis dite est que ça faisait double emploi avec le résumé introductif. Mais à la relecture de tes deux essais, ce n'est pas tout-à-fait pareil. On retient d'autant mieux un truc synthétique qu'il est formulé ''brut'' (Le poids des mots...), sans les fioritures de style inhérentes à une rédaction soignée. Bref, l'idée me paraît très intéressante...
Musicaline

darkoneko a dit…

J'ai remarqué un truc similaire sur enwiki ; pas dans les articles mais au dessus de chaque page de recommandation/guideline, il y a un "this page in a nutshell"

Edhral a dit…

Ça me paraît une excellente idée... mais tu vas avoir de belles levées de boucliers !

DC a dit…

Innovation intéressante. Peut-être faudrait-il caler le cadre à droite au dessus de l'éventuelle infobox.

Je me demande dans quelle mesure cette idée pourrait être appliquée à d'autres types d'articles.

Je me demande aussi si la part d'arbitraire (dans le choix des trois points) n'est pas trop grande.

Ælfgar a dit…

J'ai découvert récemment sur en: les pages « Outline of truc », qui sont à mi-chemin entre nos portails, une sorte d'infoboîte géante, et l'idée de Popo : c'est pas vraiment un résumé de l'article « truc », plutôt une sorte d'index qui donne des infos et pointe d'autres pages liées au sujet, par exemple :

http://en.wikipedia.org/wiki/Outline_of_France

Un projet entier y est même dédié :

http://en.wikipedia.org/wiki/Portal:Contents/Outline_of_Knowledge

Pour des articles simples et courts à destination du lecteur lambda, peut-être qu'un projet fr.simple serait approprié ?

Huesca a dit…

Franchement, je ne suis pas convaincu de l'intérêt de la chose. Cela me semble relever de la tendance que je cherche sans cesse à corriger chez mes élèves, celle de la suite d'éléments mis bout à bout sans être liés les uns aux autres, alors que toute analyse juste, même rapide, d'un phénomène quel qu'il soit se doit de lier les éléments en question les uns aux autres, parce qu'ils le sont forcément, par des liens de causalité, de conséquence, d'opposition, etc. D'où l'intérêt des phrases rédigées et liées les unes aux autres dans le paragraphe introductif. D'où également la nécessité de soigner particulièrement cette intro, de la maintenir à une juste mesure pour ne pas décourager le lecteur, voire d'en changer l'intitulé (par "synthèse" ou "résumé") pour qu'il comprenne plus explicitement l'objet de ce résumé introductif. Et pourquoi pas, renvoyer pour chaque élément évoqué du résumé, soit entre parenthèse, soit en lien interne (d'une autre couleur ?) aux différents paragraphes de l'article qui développent le point en question...

Le concombre masqué a dit…

Ah le fantasme du "lecteur" pointé justement par Pierrot récemment...

Tu écris "je dirais que l'immense majorité des gens vient sur Wikipédia pour avoir une idée générale d'un sujet quelconque".

L'"immense majorité" je n'en sais rien (et même si c'était vrai pourquoi devrait-on travailler pour la majorité ?) mais ce n'est pas du tout mon expérience comme lecteur.

Quand j'utilise Wikipédia, c'est en général pour trouver une information ponctuelle, je ne lis presque jamais un article d'un bout à l'autre. Exemple récent de question pour laquelle j'ouvre Wikipédia : "quelles sont les limites de la zone d'appelation contrôlée Gruyère ?"

Ce qui m'intéresse pour ma part, c'est que l'information soit la plus exhaustive possible (que ma lubie du moment y figure) et intelligemment rangée (parce que si elle figure quelque part où je ne sais pas la trouver...). Le besoin de savoir "l'essentiel sur un sujet" je ne l'ai guère, enfin j'exagère un peu mais alors sur des sujets où l'article est court (une biographie de quelqu'un d'assez obscur disons). Bref je ne suis pas du tout demandeur d'une information "simple et synthétique".

Donc comme lecteur, je ne suis pas du tout demandeur de ton nouveau gadget.

Graoully a dit…

L'idée n'est pas mauvaise en elle-même. Il est toujours possible de résumer en trois points un article/sujet mais on s'approchera alors beaucoup du travail inédit. Je suis sur que mes trois points sur certains articles ne seront pas les mêmes que les tiens ===> conflits en perspective.
Rien que le "en font un modèle au niveau africain" sur économie du Botswana c'est du POV.
Personnellement je n'ai rien contre mais on rentrera dans une aire plus "éditoriale" de wikipedia.

Anonyme a dit…

@ Concombre Masqué : Ce que je trouve justement intéressant dans l'idée de Popo, c'est que le ''lecteur'' n'ayant pas un comportement et des aspirations uniques, elle ''ouvre'' un peu plus l'utilisation de Wikipédia. Ce qui t'intéresse, toi, est une information exhaustive pour trouver le ''détail'' que tu cherches. Ce qui intéresse d'autres peut être autre chose, une idée générale du sujet (cf résumé introductif), les points essentiels (cf 3 points), la totalité des connaissances sur le sujet (article complet) ou même les liens éventuels entre différents sujets. D'ailleurs, pour un ''même'' lecteur, ce qu'il cherche peut varier d'un sujet à l'autre. Alors pourquoi se priver ? Le plus gros problème me semble être soulevé par DC et Graoully : quid de la ''neutralité'' ? Musicaline (jouant au poulpe :o)

Le concombre masqué a dit…

@ Musicaline

Tout à fait, si tu regardes comment j'ai rédigé, j'ai simplement donné mon témoignage ("je ne suis pas demandeur") sans dire "il ne faut pas faire". Je ne suis pas non plus demandeur d'articles de biologie moléculaire (par exemple), ça ne veut pas dire qu'il faut les bouter hors de Wikipédia.

Le problème de neutralité ne me semble pas central : il existe déjà dans la sélection qu'est le résumé introductif. Dans "Economie du Botswana" la phrase moyennement longue "dans une situation enviable pour nombre de ses voisin" n'est guère plus neutre ou plus précisément attribuée que le "un modèle au niveau africain". Un résumé introductif de résumé introductif pose en gros les mêmes problèmes qu'un résumé introductif : obligation de sélectionner, impossibilité d'attribuer trop précisément et concessions au "style évasif".

Le problème que je vois, c'est plutôt la surchage de l'article : il est facile de sauter l'infobox si on n'a pas envie de la lire (sa structure rébarbative y invite), plus difficile de sauter ces trucs volumineux, surtout si on est un d'jeunz collégien qui vient préparer un exposé et qu'on manque de recul critique et d'entrainement à la lecture en zigzag. Alors allonger sous l'objectif louable de raccourcir, c'est un peu acrobatique. Pour ma part, je pense quand même que le résumé introductif remplit _déjà_ l'objectif de résumer l'article et que faire deux résumés de longueur différente (et alors pourquoi s'arrêter à deux ?) n'est pas une priorité.

Parenthèse : c'est quand même tout doux d'être un vieux Wikipédien reconnu ; Popo aurait dû s'amuser à tenter son innovation sous IP et de voir combien de microsecondes ça durait avant un revert rageur :-)

Popo le Chien a dit…

caoeit@Musicaline: je suis largement moins savant en Socrate que d'autres choses, mais on pourrait je suppose aller dans le sens de ce qui est déjà indiqué dans le court chapeau - même si dans ce cas ça ferait plus doublon qu'autre chose.

En fait l'idée est exactement ce dont parlent Darko et Ælfgar: This page in a nutshell.

@DC, Concombre, Graoully: on aura toujours des problèmes interprétatifs (surtout si on demande aux gens de synthétiser ou hiérarchiser l'information, ce qui est relativement difficile) et des conflits. C'est pourtant là où se trouve le prochain saut qualitatif.

gede a dit…

En un mot : très bonne idée (surtout pour ces articles presque illisibles, à force de longueur, que sont devenus les AdQ).

Anonyme a dit…

Je suis acheteur de ce genre de choses, mais la simplification pose intrinsèquement des problèmes de NPOV, tout comme les infoboxes d'ailleurs.

Kimdime

Ælfgar a dit…

Allez, qui va oser résumer [[France]] (proposé au BA aujourd'hui, 278 ko) en trois points ? :D

Lebob a dit…

A priori l'idée me paraît bonne, car la technique permet de se faire une idée du contenu en quelques secondes. Elles erait même facilemt applicable sur des articles sur lesquels il existe un consensus sur el cotenu. En revanche, sur les articles sujet à discussion/conflit, la mise en place de pareil résumé risque d'exacerber enocre davantes les divergences. Enfin, je termien sur une question philosophique: sera-t-il possible de résumer l'article "infini" en trois points?

Guillaume Paumier a dit…

Si vous avez jamais eu besoin de faire une presentation, on vous aura peut-être dit qu'une diapo ne doit jamais contenir plus de trois points.

Non, non et non. Tu me copieras 100 fois, « Les listes à puces, c'est Mal™ » et tu me diras trois Tufte.

Nonmaissanblague