dimanche 25 juillet 2010

Confessions d'un homme dangereux

En zieutant ma liste de suivi, la semaine dernière, je tombe sur l'ajout de la catégorie « Français d'origine italienne » qui me fait tiquer un peu et me rappelle quelque chose de fort comparable (Personnalité française d'origine italienne) supprimé fin 2009. Après avoir prévenu l'auteur, je reverte sans grand état d'âme, tout comme je fais une requête aux balayeurs quand cela continue.

Fondamentalement, je sens pourquoi cet ajout n'est pas souhaitable (à mon avis) sur Wikipédia. Le principal argument étant celui de la Pente savonneuse (tiens c'est négatif en français) et le foutoir sans nom que cela ajouterait aux catégories de personnes. Pour les autres voir la Page à supprimer de l'époque. Je suis tout à fait conscient qu'il existe un biais culturel et qu'il y a un gouffre entre les Français qui cachent toute différence sous prétexte d' « Égalité » (pour ne pas discriminer) alors que les Américains au contraire exacerbent et revendiquent les différences. Cela se retrouve ensuite sur Wikipédia en français où on n'ajoute pas (généralement) la religion de quelqu'un sauf si c'est important dans son parcours alors que les anglophones adorent ajouter des origines parfois lointaines aux biographies. Je ne sais pas qui a raison, confusément, je me dis que les deux extrêmes ne sont pas bons pour les pays mais quant à refléter ceci sur Wikipédia, c'est sans doute une autre histoire. Cela dit, la réponse de l'IP à l'admin qui a viré la catégorie (à ma demande) n'est pas dénuée de fondement.

Je me demande si en plus du biais culturel, on n'a pas en plus le biais« nez dans le guidon » du contributeur régulier à Wikipédia. Car quand j'en ai parlé à mon père (sans trouver de bons arguments solides donc), il m'a dit que c'était complètement idiot de virer ce genre de classification et que c'était du « terrorisme intellectuel" (sic). De la graine de futur bloqué (si un jour, il contribue, ce dont je doute). « A père avare, fils miséricordieux » ? 1 Ou sinon et il a raison et je suis un homme dangereux.


1. Si jamais, on a également « Tel père, tel fils », c'est pratique on gagne à tous les coups.

4 commentaires:

Popo le Chien a dit…

Mouais, dès qu'on touche à ces problèmes d'identité, c'est terrain miné - la position anglo-saxonne a du bon sens, mais finalement la française aussi (après tout qu'y a-t-il de hongrois chez Sarkozy?). En outre, j'ai tendance à voir le mal partour mais je ne suis pas sûr que le bon sens domine tout le temps, dès que la question est un peu émotionnelle.

Bref du coup on en est réduit au biais wikipédien de se plier sur ce point à la perception de la majorité, qui sur :fr est française: on dit palet et pas puck (alors qu'à mon avis il y a plus de fans (et de meilleurs joueurs) de hockey au Québec), on dira français et pas "français d'origine espagnole par son arrière grand-mère et chinoise par son grand-père").

Boréal a dit…

@Popo: Au Québec, on dit "rondelle", et presque pas "palet" ou "puck" (sauf dans quelques expressions figées). Et, d'ailleurs, ça a fait l'objet de débats animés qui n'ont jamais vraiment vu leur conclusion.

Par ailleurs, ça me semble vraiment être un trait culturel français ou européen de vouloir gommer les origines ou la religion de quelqu'un, comme si ce n'était pas une information comme une autre sur cette personne, même si je comprends les dérives que ça a pu causer historiquement. En tout cas, de ce côté de l'Atlantique, les pratiques semblent bien différentes.

Erdrokan a dit…

Si je ne m'abuse, on dit "palet" en France mais "puck" en Suisse romande (demain nous verrons les GSM/cellulaires/natels/portables et vive la francophonie).
Il parait qu'on dit "goudrille" aussi dans quelques expressions de la Belle Province... Puisque c'est un mot charentais (et poitevin ?), cela m'étonne peu :)

J'imagine (mais c'est de la psychologie de comptoir) qu'il est important/rassurant dans un pays constitué surtout d'immigrants récents de remonter ses origines ce qui explique(rait) les "originaire de" qui foisonnent en Amérique du Nord.

En revanche concernant les religions, la France me paraît à la pointe de la laïcité par rapport aux autres pays européens avec une politique de "priez qui vous voulez, nous on veut pas le savoir" (je résume)

Buisson38 a dit…

Disons qu'en France, l'idéal républicain consiste à considérer qu'à partir du moment ou quelqu'un fait parti de la communauté nationale, on se fiche royalement de sa communauté religieuse ou de ses origines. Question d'égalité, pas de différences entre français. Pas de communautarisme comme aux USA.

Question d'Histoire, de vécus différents... etc... (autre exemple: la controverse sur le drapeau de la Réunion...)

De toute façon, catégoriser les gens comporte toujours une part de risque (exemple de catégorie trollogène: Catégorie:Utilisateur Soigneur).