lundi 13 septembre 2010

Moins vite, moins haut, plus forts

C'est officiel: c'était plus facile de devenir admin avant. J'en ai déjà parlé, Théoliane en parle, mais cette fois j'ai mieux: des chiffres. J'en profite d'emblée pour remercier Stanlekub et son accès au toolserver sans qui tout ce qui va suivre n'aurait pas été possible1.

Aujourd'hui, donc, nous allons parler des administrateurs et surtout du temps que les 233 élus auront mis à l'être. Pour ce faire, autant vous bazarder les graphiques et commenter au fur et à mesure.

Premier ensemble de données, le nombre d'admins par année de création de compte:


A noter que ce graphique inclut aussi les administrateurs ayant depuis démissionné ou été démis.

Ici à première vue pas de surprise, cela suit la courbe de progression de l'encyclopédie, avec un pic en 2005. Sauf qu'après, alors que la courbe des éditions se stabilise, celle des admins chute: un seul compte créé en 2010 est à ce jour administrateur, et en plus c'est un bot. C'est à rapprocher de ce billet de janvier dernier, où je montrais que le nombre de candidats baissait, et m'aventurait à quelques explications (en gros les mêmes que Théoliane: des attentes de plus en plus fantasmatiques):

Nombre d'élections par an (histogrammes), et taux de succès (orange/noir)
J'indiquais donc que Wikipédia en français passait doucement de 90% à près de 55% de succès pour les candidatures au balai. On semble voir une amélioration en 2010 (près de 70% de réussite à ce jour), mais cela reste à confirmer.

Et voici maintenant un troisième graphique, qui nous montre l'attente moyenne avant de lancer sa candidature et être élu (par opposition à lancer sa candidature et ne pas être élu, qui n'est pas discuté ici):
Durée moyenne entre la création de compte et l'acquisition du statut d'administrateur, par année de création (x) et en jours (y)
Bonne nouvelle! Ca baisse. Sauf que oui, mais non. Ce graphique est doublement faux parce que d'une part le seul compte admin créé en 2010 est celui d'un bot, qui n'a pas vraiment eu besoin de faire ses preuves socialement et a donc acquis le statut en 40 jours et, surtout, on a sur WP de vieux dinosaures de 2003, 2005 ou 2007 qui un jour se réveillent et décident de devenir admins quand tous ceux de leur génération ont déjà quitté le projet. Forcément, cela influe sur la moyenne.

La correction, parce que ce billet est déjà long, sera discutée demain.


1. Ainsi que GL et Manoillon, dont je ne désespère pas de faire un jour bon usage des données fournies.

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Je vais peut-être un peu vite mais le 3ème graphique associé aux deux autres me fait conclure qu'il est possible que les candidatures échouent plus qu'avant parce que les gens sont plus pressés qu'auparavant pour obtenir l'usage des outils puisqu'on peut déduire qu'ils attendent nettement moins qu'avant pour se présenter tandis que le taux d'échec augmente...

Dans les faits, quand on les suit, on voit par contre qu'il y une dynamique dans les candidatures. Si elle part bien (et vite), elle a de bonnes chances de réussir. Si le gars à un jour répondu de travers à un pilier et que celui-ci débarque rapidement dans le vote, diff à l'appui : adieu les outils. Il y a aussi des "naïfs" qui ne se rendent pas compte que 5 casseroles, c'est 6 de trop.

Avant il y avait moins de disputes car moins de gens et donc moins de casseroles aussi...

darkoneko a dit…

[...]il est possible que les candidatures échouent plus qu'avant parce que les gens sont plus pressés qu'auparavant pour obtenir l'usage des outils


Mon parcours à moi :
-arrivé sur WP : 19 novembre 2004.
-première candidature admin : 15 janvier 2005
-2eme candidature admin : 3 mars 2005 (et couronné le 18 :)

En fait, c'est le contraire. en 2005 / 2006, il suffit de ne pas être trop associal pour être élu à partir de 3 ou 4 mois d'activité (notamment si on est visiblement actif dans la maintenance, comme c'était mon cas). Pas mal d'autres admins ont été élus dans des circonstances similaires sur cette période ;
Mais depuis qques années, 6 mois est un strict minimum (plutot prévoir 9 mois à 1 an d'ailleurs)

Erdrokan a dit…

"Bref, on applique le principe de précaution à l'extrême, tout en exigeant des éléments contradictoires : pas trop jeune sur le projet mais s'il est ancien, il faut avoir été bien actif ; au moins X contributions (X variant beaucoup.. avec 10 000 vous devriez être tranquille) mais attention de bonnes contributions (« qualité ET quantité », tout comme « ceinture et bretelles », on ne sait jamais, il faut savoir se tenir / tenir son pantalon et éviter le pire), pas juste faire du boulot de patrouilleur (avec LiveRC c'est encore piiiire), avoir besoin des outils, avoir rédigé du contenu, avoir fait de la maintenance, être diplomate, n'avoir aucune casserole etc etc. Forcément l'oiseau rare devient... rare. Et sans doute démotivé voire échaudé"
Dixit moi même y a 8 mois

Coyau a dit…

Ben évidemment, si tu tiens compte des bot, ça risque de brouiller l'analyse. D'autant plus si ton propos est de critiquer les conditions d'accession à l'adminship (les deux dresseurs de bot-sysop étaient déjà admin avant).

Moyg a dit…

Euh, tu dis que le dernier graphe est faux mais tu tires des conclusions du premier qui présente les mêmes défauts ? Il prend aussi en compte les "dinosaures" de 2005 qui se réveillent en 2010, mais pas les bébés de 2010 qui se présenteront en 2015.

Il faudrait peut-être regarder aussi le nombre de contrib (éventuellement par namespace) pour que les comptes qui ont dormi pendant plusieurs mois ne viennent pas fausser les résultats.

Et sinon, c'est un problème ? Y-a-t-il un vrai manque d'admin ? Les requêtes semblent être traitées assez rapidement (sauf celles qui n'intéressent personne, pas même les candidats potentiels). On a aussi développé des outils (LiveRC, AbuseFilter, purges simplifiées et même des bots) qui facilitent la maintenance et le travail des admins. ça compense peut-être en partie le "manque" de nouveaux admins.
J'avais prévu depuis quelques temps un billet sur les stats d'utilisation des outils, il va falloir que je me décide à le faire ;)

Popo le Chien a dit…

@Moyg/Coyau: l'idée n'est pas de critiquer, mais de remarquer une tendance - les remarques de l'anonyme et d'Erdrokan empiètent déjà un peu sur les conclusions du billet qui suivra.

gede a dit…

Je vois deux hypothèses explicatives en plus de celle déjà évoquées.

1.La diminution du nombre de nouveaux contributeurs a également une dimension qualitative.

Il y a moins de nouveaux et ils sont moins "bons". Ils échouent donc plus souvent aux élections.

2. Avec les années, nous mesurons de plus en plus les problèmes qui vont avec le caractère définitif du statut. Nous avons tous en tête notre liste d'admin problématiques, dont on se dit qu'ils n'auraient jamais dû être élu. Sans bien sûr qu'ils commettent des fautes si évidentes que le CAr mettrait un terme à leur statut.

C'est mon cas. Et maintenant, je suis très prudent.