dimanche 29 mars 2009

Le parti de l'étranger

Grande nouvelle: les politiques se mettent à Wikipédia. Le monde entier semble l'ignorer, mais des élections européennes approchent à grand pas. Le monde entier? Non! Car un groupe d'irréductibles défenseurs de l'idée de Nation résiste et n'hésite pas, discrètement, à étoffer les articles et les décorer à l'occasion de sympathiques lanternes vessies.

Cet exemple totalement anecdotique n'est pas si choquant, parce que qui mieux que les membres de micro-partis dûment (sur-)représentés est capable de rappeler au monde qu'ils existent? Tant qu'on a des gens qui passent derrière pour nettoyer et neutraliser les possibles vessies lanternes vessies le système Wikipédia fonctionne, à savoir qu'on accumule de l'information et que celle-ci est, nonobstant quelques accrocs passagers, au final factuelle. J'irai même plus loin en disant qu'en démocratie il est sain que tous les partis s'inquiètent d'informer les électeurs potentiels par tous les moyens, y compris en complétant la fiche dédiée sur l'un des dix sites les plus visités au monde (je dirais en fait que ça devrait être la base). Les modifs sont de toute façon en général assez anodines - essentiellement parce que lesdits partis ont d'autres choses à faire et des moyens somme toute limités1.

Les eurosceptiques et l'Europe (allégorie).

Non, en fait ce qui est vraiment intéressant c'est quand des partis souverainistes, outre le fait de revendiquer des sièges dans un Parlement où leur absentéisme est abyssal, sont obligés de déléguer cette tâche d'étoffage... à des étrangers, et que ceux-ci passent de wiki en wiki pour répéter les mêmes modifs. C'est un peu y perdre son âme, je trouve.



1: M'est avis que ça changera et que sous peu les articles seront plus développés, dans le cadre d'une vraie stratégie internet (on l'a déjà vu pendant les dernières élections américaines). Tant qu'il existe une communauté de contributeurs pour veiller à ce que cela ne se transforme pas en tribune, ce n'est pas un réel problème.

2 commentaires:

lucasbfr a dit…

L'absentéisme des représentants français dans les instances européennes est abyssale dans tous les cas.

Un jour, on récoltera ce que l'on sème depuis toutes ces années (certains disent que c'est déjà le cas)

Rama a dit…

Le plus drôle, c'est que quand on demande « euroréalisme », Wikipédia fr: retourne:

« Essayez avec cette orthographe : Surréalisme ».

Vendéens et Breton, même combat ?