dimanche 28 mars 2010

Neutre à tendance neutre

A quoi sert un vote neutre? A ne pas soutenir? Ne pas s'opposer? A donner son avis sans avoir l'air de le faire?

Lors des récentes discussions concernant la réforme du Comité d'Arbitrage, Colo se demandait de quelle manière les votes neutres étaient, ou pouvaient être, pris en compte. J'ai commencé à rédiger une longue réponse, citant élections d'arbitres, d'administrateurs, puis mes pensées intimes et expériences traumatisantes de bureaucrate. J'ai même songé à pondre un graphique, voire un tableau synoptique.

Je me suis arrêté après avoir écrit une demi-page de divagations, sans pouvoir presser le bouton de publication: le fait est que si je ne suis pas capable d'expliquer ce concept d'apparence pourtant simple en quelques lignes, il est probable que, comme lui, je n'ai aucune idée de ce à quoi ces votes, pris individuellement, peuvent bien servir.

8 commentaires:

darkoneko a dit…

C'est une boite de pandore, à droite ? :)

Ælfgar a dit…

À booster l'editcount ?

Manoillon a dit…

Mauvaise question... à quoi "sert" un vote, le votant (à mon avis) s'en fout. La question me semble plus être de savoir ce que signifie un vote neutre.

C'est peut-être un peu bisounoursien de le dire, mais il y a probablement encore des gens qui n'agissent pas strictement en pendant à l'utilité de leur action, mais simplement pour exprimer un état d'esprit sur une question donnée.

Alors : à quoi sert le vote neutre ? Probablement à rien. Faut-il pour autant le remettre en question ? Certainement pas.

Pensée du lundi matin, 7h21. Maintenant : café.

Anonyme a dit…

Pensée du lundi matin (après le café ;o)...
Un vote neutre me semble ne servir à rien dans la perspective du comptage des voix. Par contre, dans la perspective du ''message subliminal'' (pas trouvé de meilleur terme) adressé aux autres, c'est un plus. Dans les élections d'arbitres, où les votes ne sont pas commentés, le message est assez obscur (on ne peut que subodorer les raisons de cette neutralité).
La question est un peu différente dans les élections d'admin ou de bubu, où les commentaires de vote sont autorisés. Un vote neutre, argumenté, peut permettre de débusquer des points qui vont faire pencher l'avis des autres dans un sens ou dans l'autre.
Enfin, je regrette beaucoup qu'on ait échappé à une demi-page de divagations et expériences traumatisantes de bureaucrate : j'adore les histoires d'horreur complètement déjantées ! :o))
Musicaline

Arkanosis a dit…

D'accord avec Musicaline : un intérêt du vote neutre est le commentaire qui lui est associé ; commentaire qui ne sert pas uniquement, d'ailleurs, à influencer les autres votants, mais aussi à faire passer un message (encouragement, conseil, avertissement...) au candidat sans influer sur le résultat de l'élection.

C'est aussi un moyen de montrer que non, on n'a pas oublié de voter, et non, on n'aurait pas voté pour — ni contre.

iluvalar a dit…

désolé de m opposer a tous, mais j ai particulièrement apprécié MES votes neutre. Surtout parcequ il n'ont précisément aucun intérêt. Si ils n'ont aucune fonction pratiques, ils en ont une sociale. Difficile a expliquer, mais vous pouver toujour regarder ma camdidature et vous imaginer l'impact sur mon moral avec et sans neutre. Vous y trouverez l'utilité des votes neutre.

DC a dit…

Le vote neutre illustre parfaitement l'adage "l'important, c'est de participer" !

Elfix a dit…

Je n'aime pas voter contre lors d'une élection, donc soit je ne vote pas, soit je tiens à faire savoir au candidat mon avis le concernant en votant neutre. Par contre, l'existence des deux sections « Neutre » et « Abstention » il y a quelques années était en effet superflue.