lundi 22 juin 2009

Vu à la télé

Le cadavre de Neda Agha-Soltan‎ (ou Soltani) n'était pas encore froid que, déjà, un article lui était consacré sur Wikipédia. Pour ceux qui ne lise pas les nouvelles, cette dame a été abattue en marge des manifestations du samedi 20 juin à Téhéran, apparemment par un milicien basij.

La différence entre elle et les sept autres morts confirmées des premières journées de manifestation est qu'une voire plusieurs vidéos de son décès ont été montrées sur YouTube1a.

Je regarde d'habitude les créations d'"articles" sur des nouvelles fraîches avec un vague haussement d'épaule désabusé, qu'on y parle de Joe le Plombier, de grippes diverses ou de piratages. En gros, j'ai fait mon deuil de Wikinews comme je l'expliquais il y a peu.

Mais là, probablement parce que j'étais sur place il y a à peine deux mois, cette fascination morbide pour l'actualité me touche un peu plus. Prétendre écrire un article sur cette personne alors qu'on documente simplement son meurtre, c'est faire de la presse à sensation. Autant Joe est un prénom sympa, autant la grippe aviaire ou porcine est un phénomène quelque peu immatériel, autant dans le cas présent on touche au degré zéro du voyeurisme. Quand je vois qu'un des principaux contributeurs à l'article sur :en ajoute ce matin une photo avec comme commentaire "ajout d'image horrible" ("add gore picture"1b dont la source est "Twitter", j'ai franchement envie de gerber.

J'ai visité l'Iran au printemps. Y'a du bien (Ispahan, Shiraz, les musées) et du moins bien (Téhéran, Bushehr, les kebabs comme seule option culinaire). Les gens, autant que j'ai pu le constater, étaient incroyablement accueillants et chaleureux - à l'exception de certains miliciens, qui sont effectivement de sacrés fils de putes endoctrinés (pas d'autre mot). C'est un pays d'intenses contradictions: les billets de banque portent un symbole nucléaire; la télé locale se félicite des pertes enregistrées par les "forces d'occupation de l'entité sioniste" à Gaza; les femmes, en dehors de Téhéran, y sont des citoyen(ne)s de seconde zone. L'esssence est quasi-gratuite (8 centimes d'euro par litre), mais rationnée: ceux qui le peuvent s'achètent donc un deuxième voire troisième véhicule (souvent une Peugeot 206 ou 405) afin d'avoir une deuxième ou troisième carte d'essence...

Mais le pays s'arrête aussi à 20h30 tous les soirs pour regarder un soap opera coréen dont la popularité dépasserait les rêves les plus fous des producteurs de Dallas. Tout le monde regarde CNN sur les antennes-satellite-qui-n'existent-pas; les ados (mâles) s'habillent comme si la tektonik était une philosophie de vie; et on n'entend guère l'appel du muezzin ni ne voit grand-monde à la mosquée que le vendredi midi (sans compter que pour les chiites il n'y a apparemment que trois prières quotidiennes).

Personne là-bas n'est dupe: en avril déjà on nous disait que Khamenei avait, dans l'un de ses discours, annoncé qu'Ahmadinedjad aurait une énorme tâche à accomplir dans les quatre prochaines années. Le résultat de l'élection était plié au moins deux mois en avance. Le président n'était, de fait, jamais vu que comme un histrion: nous étions à Shiraz lorsqu'il a fait son show à Genève et que plusieurs délégations ont quitté la conférence sur le racisme. On a tous bien rigolé en se disant "quel clown!". Qu'on ne s'y trompe pas: le pouvoir là-bas est aux mains des religieux, ainsi que le montre l'iconographie omniprésente dans les rues et sur les bâtiments officiels.

J'avoue du coup que l'explosion actuelle m'a d'autant plus surpris que les gens paraissaient vaguement résignés et beaucoup trop occupés à essayer de joindre les deux bouts. Avant de prendre tout ça au sérieux, j'ai attendu de savoir s'il y avait aussi des manifestations en province (c'est le cas). Mais peut-être qu'en attribuant au vainqueur 63% des voix de manière homogène sur le territoire, le bouchon est allé un peu trop loin.

Quoiqu'il en soit, vouloir en 36h faire d'une morte l'égérie d'un mouvement que peu comprennent montre probablement que la course au sensationnel et à la création d'articles dépasse de loin tout espoir de réflexion, de recul et d'analyse. Les Iraniens, la politique, le fait que ce mouvement ne mènera probablement à rien, on s'en cogne: il faut donner au lecteur ce qu'il veut, coco. Je peux rêver que WP fr: ne tombera pas dans ce piège et essaiera de tirer les choses vers le haut (ne serait-ce qu'en redirigeant l'article ce torchon vers l'article principal), mais j'ai quelque peu passé l'âge de croire au Père Noël. En écrivant ce billet, sans créer de page de suppression, j'ai juste envie de savoir qui seront les charognards.


1a, b: J'ai hésité plusieurs minutes sur le fait d'ajouter un lien ou pas dans ces deux cas, mais finalement non: si vous êtes curieux, sachez qu'on y voit juste une personne mourir.

12 commentaires:

Schutz a dit…

Les anglophones ont aussi cet article, et ont déjà lancé (et clôturé !) une demande de suppression. Comme souvent, les avis exprimés ne se réfèrent pas du tout à une quelconque règle de Wikipédia pour justifier leur opinion, mais le consensus est on ne peut plus clair... on peut sans crainte prédire le même résultat sur fr si une PàS était lancée...

Serein a dit…

On appelle pas ça une mentalité de charognards ?

Meodudlye a dit…

Popo si on interdit les articles d'actualité, comment atteindre le million? Le million et demi?

Tout cela est bien pathétique, comme tu le notes, mais il semble que la majorité des contributeurs a perdu de vue ce que encyclopédie veut dire. Et que

Schutz a dit…

Ca y est !

Popo le Chien a dit…

@Serein: non, c'est juste du méta-encyclopédisme.

@Meo: et que??

@Schutz: merci au prez'! J'y crois pas vraiment mais j'ai quand même donné mon avis.

Barraki a dit…

Je suis un peu gèné. Moi j'ai voté pour qu'on attende, parce que j'ai peur que, vu de l'extérieur, si on supprime la page pas mal risquent de dire "Wikipédia se fiche des martyrs iraniens".

Un autre contributeur a comparé à Guy Môquet. Je trouve cela pertinent, parce que je pense vraiment qu'objectivement Guy Môquet non plus n'avait pas de raison d'être érigé en figure.

Tu es assez bien au courant de la situation en Iran, mais, qu'est-ce que tu veux, s'il y a des gens qui ont besoin d'une jeune femme abattue d'une balle dans la tête pour s'y intéresser... Je préfère encore laisser faire.

Schutz a dit…

@Popo: j'y crois pas vraiment non plus (d'ailleurs ma prédiction du premier commentaire se réalise...)

@Barraki: je sais qu'on ne peut contrôler les interprétations que feront les gens extérieurs d'une décision prise sur Wikipédia, mais personne n'a voté "supprimer" sur la page. Malheureusement, il semble que pour beaucoup de gens, "telle information doit être dans Wikipédia" et "telle information doit avoir sa propre page dans Wikipédia" signifie exactement la même chose, et ils sont en train de voter pour la première proposition.

Popo le Chien a dit…

@Schutz: "s'il devait avoir lieu, un tel geste reviendrait à assassiner cette femme une deuxième fois".

Le niveau juste en-dessous du point Godwin, c'est quoi?

lucasbfr a dit…

Bah, ce genre d'articles apparaissent parce que Wikinews sucks :)

J'ai tendance à dire qu'il ne sert pas à grand chose de se battre contre les articles d'actualité à fort potentiel émotionel.
Ils sont souvent mergés dans l'article principal une fois que les tempéraments se sont calmés. Vive les fenêtre d'actualités de plus en plus courtes, et au moins si le sujet devenait vraiment notable, on a une base sur laquelle travailler.

Meodudlye a dit…

@Popo.
Je ne sais pas ;-) Sans doute un coup de la CIA qui veut me faire dire ce que je ne veux pas dire.
Ou je perd la tête. Mais la encore, ce n'est pas ma faute, mais celle de l'âge.

Anonyme a dit…

J'ai du mal à comprendre en quoi tout cela est dramatique.
C'est à dire, à supposer que cet article n'ait pas sa place sur Wikipedia, quelles conséquences négatives ceci peut il entrainer pour le projet?

Kimdime

Popo le Chien a dit…

@Kimdime: Cela n'a aucune conséquence négative - d'ailleurs à part une disparition du financement rien n'est vraiment dramatique pour le projet.

C'était juste pour montrer le côté moutonnier que certains thèmes peuvent avoir. Et le manque absolu de décence de certains contributeurs.