dimanche 5 juillet 2009

Podcasts

J'ai découvert hier, totalement par hasard et par le biais d'un énième bandeau dans la page de discussion d'un article que je suis, l'existence du Projet:Articles audio. Il s'agit, vous l'aurez deviné, de proposer une version enregistrée d'un article, de préférence avec la voix la plus désincarnée et monocorde qui soit, des fois par exemple que vous ayiez envie de faire une dictée.

Honnêtement, si j'étais aveugle ou mal-voyant, ce genre de service me ferait comprendre que l'accès au savoir est un privilège amer, surtout quand on se voit infliger un morne "Partie 1: Origines. Sous-partie 1: Termes employés. Lames". Notez bien, j'ai écouté d'autres articles que celui-ci, et ceux commençant par l'énumération des données de l'infobox m'ont presque donné envie d'être également sourd (et inculte).

Bon, je me moque mais bien évidemment n'est pas Alain Decaux qui veut, et il y a aussi des prestations très correctes. Sans compter que l'orateur est grandement dépendant du talent de son nègre. Et parce qu'on ne critique pas sans avoir marché une journée dans les chaussures d'un homme, je m'y suis même essayé1: honnêtement, dire qu'il est difficile, très difficile de lire un texte sans bafouiller et à un rythme décent est une obscène litote. C'est peut-être ce qui explique du coup le nombre relativement restreint de fichiers disponibles. Félicitations sincères donc aux courageux intervenants; je ne doute pas qu'un fichier de 10 minutes ait pris bien plus que ça à produire.

Quoi qu'il en soit, l'exercice est aussi intéressant à titre individuel. S'il vous prend de lire un sujet que vous connaissez bien, par exemple un article que vous avez créé vous même, c'est une excellente aide pour se rendre compte des maladresses de style, des longueurs et trucs franchement inintéressants qu'on a mis là parce que la labellisation en Article de Qualité est devenue au fil du temps un exercice de remplissage. Un bon article encyclopédique, j'en suis convaincu, doit raconter une histoire plus qu'il n'empile des faits de manière grammaticalement correcte. La lecture à voix haute est en ce sens une confrontation avec la réalité qui vaut son pesant de cacahuètes.

Dernier point: les fichiers sont enregistrés au format ogg vorbis. Ce format à le grand avantage d'être libre, mais le plus grand désavantage encore de n'être supporté par pratiquement aucun lecteur MP3 portable (à commencer par mon iPod). En clair, à moins de se lancer dans des manipulations fastidieuses2, ce type de fichier n'est pas jouable ailleurs que sur votre bureau. C'est bien beau de vouloir faire dans le libre à tout prix, mais il est des fois où un certain pragmatisme ne ferait pas de mal.


1. Si vous avez Windows Vista, il suffit d'aller dans Programmes> Accessoires> Magnétophone. Quelques trucs et astuces sont aussi données sur une sous-page du projet.
2. Intégrer Lame_enc.dll dans le dossier Audacity qu'il aura fallu télécharger séparément, puis ré-encoder le fichier audio en MP3 grâce à ce programme, après avoir référencé le dll... Pas compliqué, mais presque trop fastidieux pour que ça en vaille la peine pour un utilisateur lambda peu à l'aise avec l'informatique.

12 commentaires:

Guillaume Paumier a dit…

Lorsque j'ai créé ce projet en 2006, un certain nombre de Wikipédiens avaient déjà exprimé leurs doutes. Comme tu le dis très bien, enregistrer un article est long et fastidieux ; surtout qu'à la prochaine modification de l'article, le podcast ne sera plus à jour.

Cependant, certains mal-voyants nous avaient confirmé qu'une lecture humaine était toujours préférable à une synthèse vocale. Le problème principal du projet « articles audio » a été, je pense, qu'il n'a jamais réussi à rassembler la masse critique nécessaire à son fonctionnement (il est en « phase de test » depuis trois ans, faute de contributeurs actifs).

Le premier article audio (et le seul que j'aie enregistré) a été Marie Curie ; et il est d'ailleurs très vrai que l'enregistrement d'un article permet d'améliorer considérablement sa syntaxe, de faire des phrases plus courtes, plus intelligibles, et un texte mieux structuré (voir l'historique à cette époque).

Dans le même genre, il y avait également l'initiative externe « la Voix du savoir », qui proposait des podcasts d'articles de Wikipedia ; il s'était même posé la question de les réimporter sur Commons sous licence libre (puisque c'étaient des travaux dérivés des articles sous GFDL). Le projet semble maintenant abandonné, mais on peut toujours en trouver des traces sur archive.org.

Popo le Chien a dit…

Je me souviens aussi de cet ado qui avait créé un site Wikividéo (ou un truc dans le genre) il y a quelques années et s'évertuait à coller des liens vers son site dans les articles. C'était pas terrible, mais partait d'un bon sentiment (il a été, hum, banni par les admins pour spam compulsif il me semble). Peut-être eut-il été plus profitable à terme de le placer dans une structure d'encadrement comme le projet - il aurait pu aider à le faire tourner.

En tout cas ça m'a presque donné envie de travailler un article, juste pour le fun. Je mets l'idée de côté pour l'instant.

Manoillon a dit…

Qu'en est-il de la question de l'accent du lecteur ?

Je peux imaginer que certains accents très typiques (au hasard méridional ou belge) peuvent totalement modifier l'écoute d'un article (en bien ou en mal).
Faudrait-il par exemple recommander une lecture "locale" d'un article (pour poursuivre mon exemple, serait-il préférable d'écouter la lecture de l'article [[Marseille]] faite par un local ?)

Une autre question qui me vient à l'esprit : comment gérer les versions successives de l'article ? À part d'enregistrer chaque paragraphe séparément et ainsi n'avoir qu'à refaire les parties modifiées, je ne vois pas d'autres solutions que de systématiquement tout reprendre...

Mais l'idée est effectivement interessante !

Erdrokan a dit…

Dans mon jeune temps, on avait enregistré un livre pour un membre de ma famille, quasi aveugle (au passage, il y a cette asso en France qui envoyait gratuitement à tous les malvoyants qui le demandaient des cassettes de livres ou de magazines, à renvoyer une fois l'écoute finie) et en effet l'exercice est très difficile. Lire à haute voix, cela s'apprend (il vaut mieux lire le texte au préalable sinon on découvre en lisant et ce n'est pas facile de savoir où prendre sa respiration par exemple). J'ajoute qu'une lecture peut amener un POV (suivant le ton qu'on prend). Bref ça part d'une super bonne intention mais c'est pas évident (je vous parle même pas des tableaux dynastiques ou des températures mensuelles, bref de tout ce qui est "non texte structuré")


M'est avis que la version audio (pour toutes les raisons évoquées comme la non stabilité des articles) aurait plus sa raison d'être sur Wikisource (voire Wikinews une fois l'article figé).

Quant aux accents* (ou aux termes locaux genre "septante"), c'est également un gros point d'interrogation. A moins de faire un "français international" qui pourrait être plus ou moins malvenu (je pense qu'un accent "neutre" passerait mieux sur l'article "navire" que sur "Brabant" par exemple).

* Manoillon, dans le même genre : récemment les pièces de la trilogie de Pagnol ont été jouées à Paris au théâtre et la question se posait s'il fallait prendre l'accent marseillais ou pas. Déjà dans les films de l'époque, Pierre Fresnay est parisien alors....

Rhadamante a dit…

Attention, vous allez vous faire taper sur les doigts par les québécois et autre défenseurs de la noble langue française. C'est de la balododiffusion, et les fichiers sont des "balados"

Bon ok, je sais où est la sortie >[]

Popo le Chien a dit…

@Manoillon & Erdrokan (et Rhadamante, un peu): je me suis entrainé sur Louis Riel, figure légendaire des francophones canadiens.

Quand j'ai lu, au deuxième paragraphe, "La première révolte est la rébellion de la rivière Rouge, de 1869 à mille huit cent septante", j'ai réalisé que ce serait effectivement plus dur que prévu...

Pierrot le Chroniqueur a dit…

Juste une petite autocitation sur un sujet proche : http://wikirigoler.over-blog.com/article-23459006.html
La lecture automatisée produit un léger accent, mais c'est mieux que rien ...

DC a dit…

Je ne pense pas que ce soit une bonne idée d'essayer d'adapter les articles à une lecture à voix haute même si je suis d'accord que cela peut permettre de répérer des maladresses dans l'expression. Mais la lecture silentieuse obéit à ses propres règles.

Le concombre masqué a dit…

"Un bon article encyclopédique, j'en suis convaincu, doit raconter une histoire plus qu'il n'empile des faits de manière grammaticalement correcte."

Tiens intéressant ce point manifeste de désaccord entre nous. Comme utilisateur de Wikipédia, je vais sur une page le plus souvent pour, à l'aide de la fonction "Find" (ou du plan s'il est clair) trouver la phrase qui répond à ma question, un peu comme un utilisateur de l'Oracle qui aurait compris que les réponses se trouvent dans les articles.

Faire un plan correct et raconter une histoire, ce serait dommage de s'en passer ; mais pour moi être complet, fût-ce en recollant des paragraphes désordonnés au style incohérent, c'est la priorité numéro un.

Guillaume Paumier a dit…

Pour répondre à la question de Manoillon « comment gérer les versions successives d'un article », c'est effectivement un problème majeur qui s'est posé jusqu'ici. Cependant, de nouveaux progrès ont été effectués dans le domaine de la modification de vidéos directement en ligne (on en a entendu parler récemment). Les mêmes outils pourront très probablement faciliter les mêmes manipulations sur les fichiers audio. Cela relancera peut-être l'initiative des articles audio.

Manoillon a dit…

@guillaume : merci de ta réponse. Je m'en vais derechef ajouter ce projet dans ma liste de suivi...

@erdro et popo : une (la ?) solution passe peut-être malheureusement par la mise en ligne de plusieurs versions du même article, en particulier pour résoudre le cas des termes locaux.

Popo le Chien a dit…

@Manoillon: ouais mais là on ne s'en sort plus. Et ce n'est pas comme si les accents francophones étaient mutuellement incompréhensibles.

@Concombre: oui et non. Ca dépend si tu vois un article comme une source rapide pour une info précise, auquel cas autant ne faire qu'un tableau; ou un article de synthèse que le lecteur voudra lire de bout en bout: si l'on veut garder son attention tout le long de manière à ce qu'il se souvienne de ce qu'il a lu, on ne peut pas faire l'économie du style rédactionnel et d'un plan bien construit.

C'est toute la base de ces bouquins de com' basés sur des acronymes genre "success" ("simple, unexpected, credible, concrete, and emotional stories"). Et c'est aussi la différence entre une présentation utile et une heure de dodo sur sa chaise avec une vague réminiscence d'avoir lu ou vu un truc barbant.