vendredi 31 juillet 2009

Philosphie 101

L'utilisateur Voleurcopieur (d · c · b) arrive un jour sur l'article Terre et y insère la recopie complète d'un article créationniste contenant, entre autres, le passage suivant:
"Comme la Terre est plate, il est évident que c'est Dieu qui maintient toutes choses en place car sinon elles tomberaient une fois arriver au bord."
L'utilisateur Correcteur (d · c · b) passe quelques instants plus tard et corrige l'horrible faute d'accord (arrivées et pas arriver).

Un troisième contributeur, passant quelques minutes/heures/jours plus tard, s'aperçoit de la monstruosité de l'ajout et, ni une ni deux, le supprime. Il en profite pour ajouter une photo d'illustration. Le passage copié reste visible dans l'historique. Un admin, l'oeil et le bouton de blocage/suppression aux aguets, est appelé en renforts et purge promptement le passage incriminé: ni vu ni connu, la Terre reste ronde (et l'article a désormais une jolie photo).

Sauf que la licence GFDL/Creative Commons impose que tous les participants à la rédaction d'un article soient crédités pour leur travail. En cas de purge, on a d'ailleurs un bandeau {{Historique détruit}} pour ce faire: on y recopie les noms des contributeurs qui pourraient avoir disparu d'un historique suite à une purge.

La question que je me pose est donc:

Correcteur (d · c · b) doit-il être crédité comme auteur, ayant corrigé sur la forme quelque chose de faux sur le fond, dont il n'existe aucune trace (même modifiée) et qui plus est copié sans autorisation?



J'ai eu l'idée de ce post en lisant Le cochon qui voulait être mangé (et 99 petites histoires philosphiques), de Julian Baggini, livre intéressant s'il en est.

11 commentaires:

GL a dit…

Ce que j'avais compris de la chose c'est que la GFDL impose de lister les (cinq) principaux auteurs du texte qu'on utilise, pas de remercier tous ceux qui ont contribué à sa publication ou travaillé un jour ou l'autre sur un autre texte publié au même endroit.

Même sans purge, la question se pose pour les annulation de vandalismes d'ailleurs. C'est un travail vital et une part importante des historiques mais cela ne fait probablement pas d'un contributeur un auteur, que ce soit au sens légal ou au sens intellectuel.

Dans un autre genre, il y a aussi les articles scientifiques : dans le domaine biomédical, il y a des « auteurs » qui signent un papier pour avoir fourni l'accès à un plateau d'imagerie ou pour avoir décroché un financement alors qu'ils n'ont pas touché au texte voire ne se considèrent pas responsable de ce qu'il y a dedans.

Il y a plusieurs dynamiques qui se téléscopent et font exploser la notion d'auteur comme on la concevait au XXème siècle (sauf erreur, elle est d'ailleurs assez récente sur le plan historique).

Diti a dit…

La licence de Wikipédia (GFDL ou CC-by-sa) impose de créditer les personnes qui ont contribué à l'élaboration de l'article. Cela n'est possible que si la personne, auteur de son ajout, accepte de le publier sous la licence sus-citée.

Si l'utilisateur viole la licence en insérant un texte qui n'est pas le sien, il y a aucune attribution à faire. Point barre.

Popo le Chien a dit…

@GL: pour les articles scientifiques il n'y a qu'à voir le nombre d'articles cosignés par des "sommités" qui n'ont pas vu une éprouvette depuis des années. Mais bon là il y a une dimension de politique interne à laquelle il est dur de couper.

@Diti: c'est bien pour ça que ma question ne porte pas sur le copyvioleur, mais bien sur celui qui a opéré une correction en toute bonne foi, mais sur une section qui aura disparu par la suite.

Poulpy a dit…

Pourquoi purger la modification, au fait ?

Popo le Chien a dit…

Parce qu'elle s'est faite sur une portion de texte qui est un copyvio.

Ludo a dit…

Je réponds avec du bon sens et non avec une qualité de juriste que je n'ai pas.

La modification apportée par Correcteur n'a aucune incidence sur le texte actuel, passé ou futur. Elle concerne un passage n'existant finalement pas ni dans l'article ni dans son historique.

Pourquoi le créditer ?

GL a dit…

@Popo, oui mais il y a des disciplines qui semblent y échapper (à vue de nez les math ou le droit). Dans un cas comme dans l'autre, la question c'est ce qu'on entend par « auteur ». Intuitivement j'ai tendance à penser que c'est le type qui écrit un texte donnant son point de vue et en est responsable (donc ni l'utilisateur Correcteur ni le directeur de labo) mais de plus en plus, on met d'autres choses derrière (et la politique et l'évaluation sont probablement ne des raisons de cette évolution en ce qui concerne les publications scientifiques).

@Ludo : pour le récompenser de son travail. J'ai déjà vu des gens défendre cette logique dans le cas des articles scientifiques, d'où mon parallèle.

Le problème, c'est qu'il y a plusieurs notions d'auteur qui coexistent à l'heure actuelle : une individualité qui donne un point de vue sur le monde, un producteur d'une œuvre de l'esprit ou simplement un collaborateur à une publication scientifique ou à une encyclopédie libre.

DS a dit…

Dans le cas où l'article entier doit être supprimé, va t on laisser la liste des contributeurs à côté de la page vide? Il parait assez clair que non.

Donc pour moi, à partir du moment où la contribution n'est plus visible, la réponse est non, que toutes les versions soient supprimées ou qu'une seule le soit. Et c'est d'ailleurs ce que je fais régulièrement.

esby a dit…

La gfdl dit de mentionner les 5 auteurs principaux.

Ensuite vient le quid de comment determiner les dits auteurs principaux.

Je suis pleinement de l'avis de Ludo, en cas de texte supprimé, pas la peine de mentionner l'auteur en question...

Le concombre masqué a dit…

@ GL et Esby

Les "cinq contributeurs" c'était la norme GFDL. Mais depuis que la licence a changé, c'est l'intégralité des auteurs qu'il convient de citer.

Cela étant, et quoi qu'ait pu en dire Arnaudus au Bistro il y a quelques jours, ça ne me semble pas du tout évident que ça couvre aussi ceux qui ont édité sous pseudonyme non transparent voire sous IP, mais en l'absence de procès c'est délicat à trancher.

Guillaume Paumier a dit…

Non. ~~~~