lundi 28 mars 2011

Gaming the system

Pierrot l'avait rapidement noté dans son tout dernier billet: une dizaine de personnes ont décidé, lors des dernières élections du Comité d'arbitrage wikipédien (CAr), de voter de manière systématique contre tous les candidats.

On pourrait bien évidemment se féliciter de la supérieure rectitude de ces votants qui trouvent tant à redire à propos de chacun des douze candidats mais, (mal)heureusement, il y a une autre motivation derrière: on s'oppose en fait à l'élection de nouveaux membres au CAr non pas parce qu'ils ne sont pas assez bons pour la fonction, mais parce qu'en fait on est contre l'existence même du CAr. Les raisons de ce rejet varient d'une personne à l'autre, elles semblent parfois même aux antipodes les unes des autres, mais au final c'est la même chose: le CAr, c'est le Mal.

Soit. Jusque là, je suis presque d'accord.

Beaucoup de paille.
S'agissant de Wikipédia, j'aurais toutefois pensé que la meilleure façon de changer les choses consisterait à i) se présenter pour prendre soi-même les choses en main et montrer la Voie ou ii), si le cas est trop desespéré, demander la dissolution dudit CAr à la communauté. Ce n'est pas une révolution que je propose là, c'est par exemple ce qui est arrivé aux défunts wikipompiers il y a un peu plus de 18 mois.

Evidemment, si l'on pose une question il faut être prêt pour la réponse, et tout le monde n'a pas le forcément envie de se voir dédire par la communauté. Du coup, on en viendra presque à se dire que Thémistocle et Iluvalar, en maintenant leurs candidatures respectives jusqu'à terme en dépit de résultats sans équivoque dès la première journée, sont beaucoup, beaucoup plus couillus que neuf de ces dix réunis1. On pourra bien sûr se cacher derrière son petit doigt en objectant que ça n'a rien à voir, que voter neutre ou ne pas voter n'aurait pas été pareil, mais en fait tout cela n'est pas très intéressant.

Ce qui est intéressant, voyez-vous, c'est que cela nous permet de mettre en lumière une nouvelle classe de contributeurs:

Les électeurs zombis.

Figurez-vous que trois, voire quatre, de ces personnes qui ont tant à coeur le bien du projet wikipédien qu'elles essaient d'empêcher le fonctionnement de l'un de ses organes ne sont, pour l'essentiel, plus vraiment des contributeurs actifs sur Wikipédia.

Bertrand Grondin, multi-admin extraordinaire, n'a depuis novembre dernier commis qu'une centaine de contributions dans l'espace encyclopédique - pas 100 par mois, hein, mais 100 au total. Savant-fou, administrateur lui aussi: le même nombre (100) en dix mois. Idem pour Vyk, qui faillit en son temps devenir également administrateur. Je me suis laissé dire qu'ils seraient plus actifs sur d'autres projets. Tant mieux pour eux.

Mais ça permet de relativiser pas mal de choses.

Une seule poutre.
Alors bien sûr on peut dire que Wikipédia est une démocratie et qu'on vote comme on veut, hein, on a le droit. Certes. Sauf que Wikipédia n'est pas une démocratie, que c'est un projet encyclopédique où voter n'est pas un droit mais un privilège censitaire réservé aux habitués: c'est pour ça que les IP et comptes avec moins de 300 et quelques contributions ne sont pas admis aux votes. L'objection inverse, à savoir qu'il y a certainement des supporters zombis en faveur des candidats, serait intellectuellement honnête si on ne parlait pas ici d'obstruction systématique dans le cadre d'un projet collaboratif2.

Les anglophones, qui ont le malheur de vivre une ou deux médiocrités d'avance, ont un nom pour cette attitude peu cashère: ils appellent ça gaming the system.



1. Addacat s'est présentée il y a exactement un an, elle.
2. On évitera donc de prendre les gens pour des andouilles en soulevant cette objection là.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Premièrement, regarder l'historique des contributions des autres, c'est pas beau.
Deuxio, cent contributions, c'est déjà pas si mal. Si chaque francophone contribuait autant, Wikipédia serait encore bien plus énorme. En outre, s'ils sont actifs sur d'autres projets liés, ils peuvent quand même avoir leur mot à dire sur Wikipédia, non ? D'autre part, qu'est-ce que ça veut dire, cent contributions par jour ? J'ai vu l'historique de la page de vote du CAr. Certains Wikipédiens ont besoin de dix sauvegardes pour voter pour tout le monde ! D'autres font ça en une seule fois. Non à la Wiki Countite !
Troisio, le coup de décréter que Wikipédia est « un projet encyclopédique où voter n'est pas un droit mais un privilège censitaire réservé aux habitués », c'est surtout dans vos rêves, et dans ceux de beaucoup de Wikipédiens qui ne se sentent plus, et dont le tour de tête à une forte tendance au gonflement incontrôlé. De même qu'il me semble complètement faux que ce soit « pour ça que les IP et comptes avec moins de 300 et quelques contributions ne sont pas admis aux votes. » C'est surtout pour éviter ceux qui ne s'inscrive que pour voter, et pour éviter les votes multiples.

Pour finir, je vous suis reconnaissant de nous faire partager votre connaissance de l'anglais. C'est très intéressant {{ironie}}

Merci quand même pour les nombreux billets souvent intéressants de votre blog :-)

SM a dit…

Dix ? Il fallait attendre encore un peu avant de faire ce billet. C'est douze, maintenant. Et il reste encore un jour. Mais j'imagine qu'il s'agit évidemment des Douze Salopards, qui osent faire de l'obstruction (enfin, voter comme ils veulent. Mais selon certains, dont vous êtes, ne pas être dans le moule et oser avoir des idées dissidentes, c'est faire de l'obstruction. N'est-ce pas ?) à la bonne marche de ce si merveilleux comité, qui a, paraît-il, remarquablement bien progressé... en piétinant aussi bien la prise de décision le réformant que son propre règlement. Mais, heureusement, il est encore permis de voter comme on le souhait. Et finalement, tout ce que vous pouvez faire, c'est minimiser ces oppositions avec toute la mauvaise foi dont vous êtes capable, et aboyer sur votre blog en constatant l'étendue du désamour... encore naissant.

Car vous aurez beau dire, ces votes sont légitimes, témoignant d'une opposition qui n'a plus que cela pour s'exprimer face à un CAr s'estimant tout-puissant et au-dessus de la communauté. Ce n'est violer aucune règle, y compris ''gaming the system'', c'est juste exprimer une opinion. Dissidente, pas dans le moule, donc faisant frémir d'effroi les légitimistes et autres positivistes. Tant mieux.

Fabrice F. a dit…

Bon l'idée selon laquelle Wikipédia n'est pas une démocratie, elle est un peu usée et rabâchée tu crois pas ?

Une démocratie, comme tout régime politique, s'applique avant tout et principalement à un Etat. La transposer sur un site web est tout simplement infaisable.

Ce qui ne veut pas dire que Wikipédia n'adopte pas certains traits de la démocratie.

Le vote tel qu'il est appliqué en est un exemple : une large part de la communauté peut voter, selon le principe "un homme, une voix".
Principe que l'on retrouve dans quasiment toute démocratie, ce qui n'est pas le cas par exemple dans un régime censitaire.

Quant à l'idée selon laquelle "c'est un projet encyclopédique où voter n'est pas un droit mais un privilège censitaire", elle n'a pas de sens.

Le vote en tant que droit est un concept moderne (Révolution française & cie). Le vote des athéniens du Vème siècle n'est pas un vote de droit, mais de participation.
Aucune démocratie ne donne le "droit" de vote à tous les habitants d'un état : la démocratie peut-être la plus brillante, celle de l'Athènes classique, la refuse aux femmes, aux métèques, aux jeunes, et s'appuie sur des centaines de milliers d'esclaves.
De même, le droit de vote n'est accordé qu'a partir d'un certain âge (18 ans en France), et le droit de vote des femmes est assez récent dans la plupart des pays.
Tout ça pour dire qu'une démocratie où le droit de vote est effectif pour tout le monde n'existe pas.

Wikipedia utilise de nombreuses institutions qui semblent directement issues des régimes démocratiques :

- une certaine forme d'ostracisme (bannissement de contributeurs)
- le CAr me fait fortement penser à l'héliée d'Athènes par le fait que les arbitres soient nommés au suffrage direct
- le système de prises de décisions est flagrant de ressemblance avec l'ecclesia athénienne (dans le fond et dans la forme)
- certainement bien d'autres

Wikipedia puise également dans les régimes de type oligarchiques les idées de statut d’administrateur, et surtout de bureaucrate (le concept de privilège est déformé).

Et bien sûr, comment oublier cette fameuse anarchie, intrinsèque à l'internet ?

-----

Voila j'ai jeté quelques idées, désolé si elles sont mal classées, mais j'espère avoir fait avancer le schmilblick un petit peu...

J'espère que quelqu'un les développera ou me contredira, mais #@*µx#% arretez de dire que Wikipedia n'est pas un démocratie : elle l'est un peu. :)

Ludo a dit…

Wikipédia n'est pas une démocratie. {{fait}} ;-)

Popo le Chien a dit…

@Fabrice: oui, bien sûr, mais elle n'est pas une démocratie au sens moderne du mot ("du peuple, par le peuple, pour le peuple") -> les élus (notamment admins) le sont pour des tâches techniques, pas de représentation, et l'objectif final n'est pas d'aider ou défendre les contributeurs mais le projet encyclopédique.

Et comme le dit Anonyme, l'institution du vote n'est qu'un pis-aller permettant d'éviter bourrages d'urnes et, j'ajouterai, de ne pas trop se casser la tête à savoir s'il y a consensus ou pas.