vendredi 26 septembre 2008

Culte des personnalités

2006 était l'année des Pokémons. Je veux dire par là que c'était l'année où tout le monde s'est plaint de l'invasion de Wikipédia par ces derniers. J'ai vaguement souvenir que cela s'était soldé par un solide massacre de Pokétrucs mineurs (pour cause de copie pur et simple du Pokédex commercial), mais il semble que les charmants personnages soient coriaces, puisque la majorité des 493 sont revenus par la porte de derrière. Sic transit...

En 2007, souvenez-vous c'était l'année dernière, on a eu droit aux footballeurs de deuxième, troisième et probablement quatorzième division. Le scandale (ou la lassitude) a été tel que le projet foot s'est même senti obligé de lancer une prise de décision pour tenter de mettre des limites à ses propres excès. Sauf que lorsqu'on est juge et partie (et qu'on concocte une décision dans son coin pour la soumettre tout à la fin et la bouche en coeur à l'approbation collective), on augmente sensiblement ses chances d'auto-goal: la décision a été refusée.

Il semble bien que 2008 soit vouée à devenir l'année des ci-devants - des têtes couronnées qui ne le sont plus et, bien souvent, ne l'auraient jamais été à moins du décès inopiné d'un cousin germain au 3e degré. Un petit groupe déterminé de généalogistes nobiliaires mène depuis quelques temps (voire très longtemps déjà) ce que l'on peut appeler rien moins qu'une efficace guérilla pour i) multiplier les fiches1 sur diverses personnes d'ascendance illustre; ii) s'exprimer d'une seule voix lorsqu'il s'agit de contrer une proposition de suppression; et iii) essayer d'éliminer ceux qui sombrent dans l'excès inverse et veulent jouer les sans-culottes (suivant le bon principe "celui qui voit citer son nom de manière négative à plus de deux reprises sur le bulletin des admins voit ses chances d'excommunication augmenter de manière exponentielle").

Cet homme -un sportif couronné- a un article sur Wikipédia, mais qui est-ce? Joue-t-il aux Pokémons?

Je n'ai pourtant pas l'impression d'inventer le fil à couper le beurre en disant que le seul truc nécessaire pour qualifier une fiche -oui une fiche, pourquoi pas, on a bien vu que les listes étaient finalement plutôt utiles- serait d'appliquer un minimum de bon sens.

J'essplique.

Exister, en tant que tel, est un évènement vérifiable pour tout un chacun dans le monde occidental - noble, sportif, ou quidam-, il suffit d'aller à la mairie du coin pour s'apercevoir que des milliers de gens remplissent ce critère. La justification de base pour avoir un article biographique est donc d'avoir fait quelque chose de substantiel durant son existence (ou que l'on vous ait fait quelque chose de passablement notable - même si historiquement dans ce cas "notable" est souvent associé à "douloureux"): l'idée même de la vérifiabilité, c'est que quelqu'un d'autre que vous-même ou les registres de naissance municipaux (ou les registres des licenciés de votre fédération sportive) parlent de vous et, surtout, de votre oeuvre2. Pas d'oeuvre = pas d'article. CQFD.

Toutes ces belles considérations mises à part, mon pronostic pour 2009 est que nous aurons affaire à l'invasion des associations.



1: dire "article" me paraît exagérément optimiste.
2: une oeuvre étant, d'après l'Académie française "Ce qui est produit par une action quelconque et qui subsiste."

4 commentaires:

Serein a dit…

Oui, ça paraît simple de dire que si on n'a rien fait --> pas de sources secondaires et pas de sources secondaires --> pas d'article.

Malheureusement il y a une sorte de fascination bien étonnante dans notre monde soi-disant républicain et égalitaire, la fascination pour les "ci-devants", les têtes couronnées et les blasons. Fascination telle que j'ai vu récemment en argumentation de PàS cette affirmation étonnante : "TOUS les nobles ont leur place sur Wikipédia", à quoi j'avais répondu que dans ce cas, pourquoi pas TOUS les bourgeois, TOUS les plombiers ou TOUTES les concierges de mon quartier ?

Ce qui est terrible, c'est que lorsqu'on essaie de faire comprendre que ça n'est pas par robespierrisme convaincu qu'on s'oppose à ces "fiches" généalogiques, on se fait accuser de détester l'histoire. Je trouve ça assez lamentable.

Je crains que ça ne soit un puits sans fond...

Le concombre masqué a dit…

Ben non pas du tout d'accord avec toi sur ce coup. Ce qui est important, ce n'est pas d'avoir fait quelque chose, c'est d'avoir été évoqué par suffisamment de sources sérieuses.

Je ne vois pas pourquoi on établirait un critère spécifique pour les humains : on n'exige pas d'une commune serbe ou d'un pokémon qu'il ait "fait" quelque chose pour admettre son article, je ne vois pas pourquoi on l'exigerait d'un humain.

Serein a dit…

Tu chipotes, concombre masqué ! Quand je dis "faire quelque chose", ça veut dire avoir d'une manière ou d'une autre marqué suffisamment pour que des gens se penchent sur ta vie pour l'étudier, et que des sources sérieuses parlent de toi.

Or, en règle générale, l'historien se f*** totalement de l'arrière-petit-neveu de l'empereur machin-truc qui n'a rien d'autre pour lui que d'être l'arrière-petit-neveu de l'empereur. Au mieux, il le site dans une page de généalogie (et encore). En revanche l'historien peut écrire une thèse sur un marchand drapier du XVe siècle, ou un curé janséniste du XVIIIe siècle, ou un militant syndicaliste du XIXe siècle. Ceux-là ne sont pas nobles ni couronnés, mais leur vie (actions, pensée etc) est jugée assez riche pour qu'il y ait de la littérature dessus.

Pour eux, il n'y a donc aucun souci de sources secondaires, donc pas de soucis pour un article sur WP. Le souci avec les articles généalogiques, c'est que les annuaires de généalogie sont pris comme des sources secondaires pour justifier la présence de fiches généalogiques alors que clairement, ça n'est pas du tout ce qu'il faut pour écrire un article d'histoire. Mais va faire comprendre ça à des gens qui ne veulent pas comprendre...

Popo le Chien a dit…

@Concombre: exiger d'un humain qu'il ait "fait" quelque chose, c'est au contraire le ramener au niveau des pokémons et villages serbes: ça démontre la tangibilité de son existence, de la même manière qu'un phénomène de société ou un gros tas de pierres est connu de tout un tas de gens d'horizons différents.

Accessoirement, il y a aussi une question de respect de la personne: comment certifier que tous ces nobles ont ou auraient eu envie d'avoir une fiche sur Wikipédia (qu'ils ne surveilleront pas mais qui est succeptible de vandalisme)?