mercredi 3 septembre 2008

Théorie de la petite fleur des champs


Il en est des discussions wikipédiennes comme des bouses de vaches: de la médiocrité insondable de certains réglements de compte ou gesticulations peuvent parfois (voire étonnamment souvent) émerger des morceaux de clairvoyance dont la simplicité de rédaction le dispute à une lucidité sans compromis ni animosité. On peut ne pas être d'accord avec tout, mais en lisant une intervention comme celle de PoM sur sa page de candidature au prochain comité d'arbitrage, je me dis que je me coucherai plus humble ce soir.

3 commentaires:

Manoillon a dit…

Et elle est où la photo cochonne promise hier ?

Popo le Chien a dit…

En fait la promesse de la photo suffit visiblement à générer du trafic, donc pourquoi partager ma collec' avec vous, tas de pervers?

Manoillon a dit…

pfff... que de la gueule ...

Popo-liticard, ouais !