mercredi 4 février 2009

On nous observe

Ceux d'entre nous qui, après avoir contribué sur Wikipédia, aiment à feuilleter un peu de littérature scientifique à propos de Wikipédia (plutôt que lire un Wikilivre ou s'informer sur Wikinews), n'auront pas manqué de consulter cet article élégamment intitulé "Ne regardez pas, mais nous avons créé une bureaucratie: nature et rôle des règles sur Wikipédia"1.

Or doncques, il semble qu'on nous observe. J'y songeais ce matin encore lorsque les Voix que j'ai dans la tête m'ont indiqué où j'avais rangé mes clefs, mais nous en avons désormais la confirmation (des fois aussi que les presque 500 autres articles scientifiques parus dans les 7 dernières années nous aient laissé comme un doute). Bien.

Les auteurs avancent dans leur papier plusieurs idées très vraies, à savoir que sur WP comme ailleurs différentes règles répondent à différents propos pas forcément interdépendants, notamment:
  • rationaliser et coordonner;
  • construire une identité wikipédienne;
  • répondre à des signaux externes ou internes (genre un "scandale" sur une biographie de personne vivante);
  • résoudre des conflits;
  • établir des mécanismes de contrôle.
Et d'illustrer chacun de ces points (et d'autres) par des règles spécifiques. Ce qui est intéressant, en fait, c'est que pratiquement tout l'éventail de justifications de ces règles est couvert et mis en pratique, et que d'un espace peu peuplé au départ on finit avec un assemblage complexe sans qu'il y ait eu de démarche volontaire dans ce sens (il n'y a pas de "Projet:règlements" dont le but serait de codifier les pratiques).

Autre élément d'intérêt: toutes ces règles ont une vie qui leur est propre, et aucune n'est véritablement définitive dans sa forme. C'est ainsi qu'ils arrivent à l'amusante constatation que Ignore all rules (soit "De l'interprétation créative des règles", en bon français) a diminué de 9 mots en 5 ans... mais a gagné une annexe en contenant 579, soit 3600% de croissance effective2. Les chiffres sont similaires pour les autres principes de base que sont Consensus (1557%), Copyrights (938%) et What Wikipedia is not (929%), pour n'en citer que quelques uns.

Bon, en fait je pourrais reprendre chacun des paragraphes du papier tellement dans l'ensemble ils ont vu juste, entre autre sur le fait que la création ou l'évolution d'une règle peut être vue comme une compétition entre plusieurs positions concurrentes. Du coup je vous laisse lire et en profiter. Pour moi la plus intéressante de leurs suggestions est celle que toutes ces règles qui apparaissent, se développent jusqu'à saturer ou recouvrir l'entier d'un sujet et (parfois) devenir obsolètes, ne sont pas là pour structurer un projet dans son ensemble mais simplement pour en organiser localement différentes facettes, celles-ci n'étant pas forcément liées. En clair: les règles ne sont que la manifestation du fait que Wikipédia est un écosystème, une organisation vivante et multiple, une confédération d'apparence chaotique mais dans les faits de plus en plus organisée aux niveaux où cela importe.

Je n'ai jamais accordé à mes cours de sociologie l'intérêt qu'ils méritaient. Je le regrette.


1. "Don't look now, but we've created a bureaucracy: The nature and roles of policies and rules in Wikipedia", B. Butler, E. Joyce, J. Pike, Conference on Human Factors in Computing Systems - Proceedings, 2009, pp. 1101-1110.
2.Les 52 révisions sur les 30 derniers mois ont déjà permis à la version francophone de croître de 920% (de 68 à 630 mots). Je gage que ce n'est qu'un début.

1 commentaire:

DC a dit…

à diminué : a

Merci pour avoir porté à mon attention cet article que je vais m'empresser de lire.