mardi 9 décembre 2008

Nul n'est censé ignorer la loi

Le 16 avril 2004, l'utilisatrice Anthere créait la page Wikipédia:Principes fondateurs. Le chapitre francophone de Wikipedia étant ouvert depuis déjà deux bonnes années, il n'était pas inutile de rappeler quelques bases.

Le 8 décembre 2008, l'utilisateur Bertrouf lance le 3e volet d'un sondage pour l'adoption du totem des wikipédiens ayant joint le projet cette année.

Entre ces deux dates, nous aurons eu:Et j'ai bien l'impression d'en oublier, car je n'y ai pas vu la page sur les droits et devoirs d'un administrateur, et probablement pas non plus les diverses règles de fonctionnement des zones de chaos absolu que sont les Pages à Supprimer, Demandes de suppression immédiate, etc..

Autant de textes fondamentaux dont les Wikipédiens n'ont, dans leur grande majorité, pas connaissance ou carrément rien à faire. Pourquoi? Parce que le principe même de Wikipédia est "faites comme vous le sentez" (Be bold en anglais dans le texte), et qu'il suffit de cliquer sur un lien rouge pour tenter sa chance. Surtout, étant tous des bénévoles, il est difficile d'obliger les gens à faire quoi que ce soit, et les seules règles qui tiennent sont donc celles qui seraient tacitement adoptées par la majorité de toute façon: en sécurité routière, on appelle ça la règle du 85e centile - si les autoroutes sont limitées à 130 km/h c'est parce qu'empiriquement 85% des conducteurs trouveront cette limite acceptable et qu'elle correspond à un taux encore relativement bas d'accidents (du coups la police pourra se concentrer sur les 15% de punks restants et qui provoquent la majorité des dommages).

Dès lors, toute nouvelle prise de décision ou tout changement de règles demande de prendre en compte ce critère d'acceptation tacite: voter des trucs pour ensuite les agiter sous le nez des gens en disant "eh, c'est le règlement et il faut le suivre" est à mon avis voué à susciter une indifférence polie (ou le conflit, dans le cas des demandes de suppression) parce que le gain n'est pas évident: un volontaire travaille pour une gratification, quand bien même elle est immatérielle (créer un article sur un sujet qu'il aime, le rendre plus joli, gagner un statut au sein de la communauté, etc.), et pas parce qu'on lui a dit de faire x ou y.

Le but d'une règle doit dès lors être de faciliter la vie du contributeur, ou de la compliquer dans une mesure acceptable et cohérente (la prise de décision sur les bandeaux de portail est en ce sens un bon exemple). M'est avis que c'est pareil pour les arbitres, qui sont aussi des contributeurs volontaires: je me demande également s'il y a quelque autre position sur le projet où les contraintes externes sont plus fortes que sur eux (les admins sont 180 et balaient quand ça les chante, par exemple).

14 commentaires:

Pierrot le Chroniqueur a dit…

Euh en fait je ne suis pas tout à fais d'accord. Le principe principal de Wikipédia est plutôt : faites une encyclopédie.
Après, le Be Bold est à mon sens une façon de dire que l'on peut construire la chose via différents chemins (construire un article, corriger les fottes d'aurtogrhaffe, monter des projets spécifiques, etc.). Pas de faire n'importe quoi non plus.

Pierrot le Chroniqueur a dit…

P.S. : d'ailleurs, ton billet me rappelle un billet mien de mes débuts.

Popo le Chien a dit…

Oui, je fais souvent l'erreur de prendre pour acquis que les gens qui participent le font pour améliorer une encyclopédie, ce qui est souvent le cas mais pas tout le temps non plus.

Il fallait donc lire "be bold dans la rédaction encyclopédique".

Popo le Chien a dit…

Purée quand je lis ton billet je me dis que plus ça change, et plus c'est pareil.

Poulpy a dit…

Dire qu'on fait une encyclopédie, ça n'a aucun sens. Personne n'a la même idée de ce que c'est, une encyclopédie.

Autant leur dire de to be bold et régler les problèmes ensuite, c'est plus simple.

Popo le Chien a dit…

Et "be bold tant que ca n'essaie pas de faire passer le groupe de garage de votre cousin ou votre carrière minable pour ce qu'ils ne sont pas", c'est mieux? :-)

En l'occurence, l'extinction d'incendie est un peu l'idée qui sous-tend l'existence d'utilisateurs enregistrés et confirmés - sinon comment expliquer qu'on ne soit pas tous sous IP? On crée un objet communautaire que ses membres voudront défendre et protéger.

DC a dit…

Petit problème syntaxique dans (ou au conflit, dans le cas des demandes de suppression) : il faudrait écrire ou le conflit.

Popo le Chien a dit…

Corrigé, merci. J'avais hésité, mais m'était finalement dit que c'était "voué au conflit".

Moez a dit…

C'est comme pour le golf : l'objectif est simple, mettre la balle dans le trou - on peut ajouter en un minimum de coup, mais ce n'est pas nécessaire. Il n'empêche que pour parvenir à réaliser cet objectif *lorsqu'on joue à plusieurs*, des pages et des pages de règlement ont été établies au fur et à mesure. Certaines de ces règles n'ont probablement plus rien à voir avec l'objectif initial, mais s'expliquent par l'historique des règles antérieures ; on peut les voir comme des précisions d'une règles établie (exemple: be bold, écrite pour recadrer les efforts). Je pense à ces règles comme la seconde règle de la robotique d'Asimov : elles ne doivent s'appliquer que dans la mesure où elles ne sont pas en opposition avec les principes fondateurs - rédiger de manière collective une encyclopédie.

lucasbfr a dit…

Vous voulez rire? C'est quoi le Totem? :D

J'ai tenté http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Totem sans succès. Ca donne une idée du gap entre les contributeurs ^^

Popo le Chien a dit…

J'ai juste trouvé ça: http://fr.wikipedia.org/wiki/Catégorie:Wikipédiens_par_ancienneté_sur_Wikipédia

Ca n'existe pas sur :en?

Scrongneugneu a dit…

« Le but d'une règle doit dès lors être de faciliter la vie du contributeur, ou de la compliquer dans une mesure acceptable et cohérente [...] »

Je suis tout à fait d'accord, et c'est bien pourquoi j'ai lancé le 88e sondage, afin que la communauté soit consultée sur le remplacement « temporaire » de Dereckson, aux abonnés absents, par Pwet-pwet, premier suppléant.

Ce qui aurait dû être fait au préalable, et non par une simple annonce laconique sur le Bistro, disant en substance : « voilà, on a fait ça » et ne prenant même pas la peine de demander l'avis des contributeurs.

Sachant que, il y a 48 heures, je prévoyais que la communauté avait toutes les chances d'approuver cette mesure d'urgence, non prévue par l'article 10.1 du règlement du CAr. Encore fallait-il consulter la communauté...

Dans la même optique, je propose aussi que ledit article 10.1 soit amendé, par une prise de décision sans doute assez simple (c'est mon avis mais aussi celui de Vigneron, ô miracle, je suis d'accord avec lui, pour une fois...) visant à encadrer de manière simple mais préciseles conditions du remplacement temporaire ou définitif d'un arbitre simplement absent ou formellement parti.

Popo le Chien a dit…

Oui, j'avais vu cette proposition de sondage express sur la page de discussion des arbitres, et je me suis initialement dit que c'était une bonne idée; après coup par contre je ne sais plus trop - le principe est irréprochable, mais j'aime bien l'idée de créer des solutions sur le tas (tant qu'il n'y a pas de conflits d'intérêts), ça me paraît plus proche de la logique Wikipédienne.

Quoiqu'il en soit, l'idée pour moi est de lancer une PDD d'ici quelques semaines, j'incluerai ça dans le lot si jamais je vais jusqu'au bout.

Scrongneugneu a dit…

Le problème avec une prise de décision multiple est le risque de dispersion et de lourdeur des discussions.

Nous avons des exemples de prises de décision focalisées sur un point précis, comme par exemple le passage de 7 à 10 de l'effectif du comité d'arbitrage, au printemps 2006. La discussion avait duré 10 jours et quelques heures, à partir du 27 mai à 17:35 CET, et le vote avait suivi, durant une semaine, à partir du 7 juin à 00:00 CET.

Une prise de décision globale a, à mon avis, plus de risques de s'enliser. Nous sommes face à un problème simple (la détermination des modalités de remplacement, temporaire ou pas) d'un arbitre en cours de mandat, et rien que les choix qui apparaîtront pourraient remplir une pleine page de discussion.

En outre, il faut songer que les prochaines élections sont dans trois mois et qu'il serait bon que ce détail soit rapidement éclairci. Ce ne sont pas, après tout, les pages qui nous manquent pour procéder à l'amélioration de tel ou tel point problématique.

Songeons aussi que la précédente prise de décision de réforme du CAr, entre janvier et mars 2007, s'était bornée à n'aborder que deux points du règlement : ajout d'un alinéa à l'article 4 et (déjà) nouvelle rédaction de l'article 10.1 (pour entériner le fait que ne sont considérés comme suppléants que les candidats éligibles mais non élus du dernier scrutin).

Là, nous avons un problème qui paraît relativement facile à résoudre (mais s'il suscitera, forcément, quelques discussions) et la possibilité d'aller facilement de l'avant, sans se laisser freiner par d'autres questions, toujours sur le fonctionnement du CAr, qui pourraient être porteuses d'« agitation »...