vendredi 5 décembre 2008

Etat des lieux

Avant de vouloir du passé faire table rase, ce ne serait pas un mauvais exercice que d'essayer de savoir en premier lieu ce qui dans le Comité d'Arbitrage (CAr) de Wikipédia pose vraiment problème (outre, évidemment, les forcenés qu'on y traîne à l'occasion), ou en tout cas ce qui mérite d'y être changé / amélioré / corrigé / remplacé. On réfléchira par la suite aux options disponibles et innovations envisageables, pour l'instant essayons de faire les choses bien en les faisant plus ou moins dans l'ordre.

Parce que c'est à la mode de faire des listes ou des articles sur des trucs d'actualité, et que personne ne peut nier qu'on a un souci de dimension internationale, j'ai donc créé l'article Liste des problèmes à résoudre dans le fonctionnement du Comité d'Arbitrage. Je plaisante, bien sûr, la liste se trouve ci-dessous et n'est pas exclusive ni classée:
  • Lenteur des arbitrages: je me demande pourquoi il faut déjà deux semaines pour jeter un oeil à la demande et décider s'il s'agit d'un conflit de fond ou de forme, et s'il est récent ou bien ancré,
  • Lenteur des arbitrages (bis): le rendu de la décision est souvent lent, très lent (voir ici pour un rafraîchissement), et c'est me semble-t-il source de frustrations;
  • Clarification des rôles: là je ne sais pas trop ce que j'entends exactement, mais j'ai comme dans l'idée que ce serait une bonne idée de lister les fois où le CAr a vu ses décisions contestées par une ou des parties parce que "il n'avait pas le droit" (mais que d'un autre côté rien ne lui interdisait non plus de faire dans l'innovation);
  • Clarification des rôles (bis): en fait si, j'ai une idée. Je me demande si le CAr a vraiment besoin de juger des cas issus des régions intrinsèquement trollogènes du projet (genre le Bistro et les Pages à Suppimer). Après tout, ça n'est pas comme si les gens devaient être surpris d'être blessés quand ils mettent les pieds dans un endroit où les couteaux volent bas;
  • Intervention de tiers: j'ai parfois l'impression d'être le seul à être choqué (ou plus exactement surpris) par le contenu des pages de discussion des derniers arbitrages. Je doute de l'utilité (à part en tant qu'exutoire) de la plupart des interventions - mais bon, il y a aussi des témoignages intéressants, il faudrait juste canaliser tout ça;
  • Manque de candidatures: peut-être était-ce un accident la dernière fois, mais je n'ai pas eu l'impression que l'appel à candidatures avait initialement soulevé les masses;
  • Problème du manque de lisibilité: une façon diplomatique de dire qu'à vouloir ménager chèvre et chou le CAr a parfois préféré renvoyer les parties dos à dos, au grand dam de beaucoup qui avaient un peu l'impression de retourner à la case départ;
Tout ça ce ne sont que les problèmes que l'on voit de l'extérieur - et qui me viennent à l'esprit juste maintenant, mais je crois avoir capturé au moins les principaux. Je serais curieux de savoir si les (ex-)arbitres, qui voient le fonctionnement du bouzin de l'intérieur, ont d'autres soucis que ceux-ci (les pressions externes, par exemple?).

5 commentaires:

Apollon a dit…

If it doesn't work, don't fix it :)

Pierrot le Chroniqueur a dit…

Juste un mot concernant les PDD des arbitrages : non tu n'es pas le seul à t'étonner de cet état.
J'ai quelques "soucis" aussi avec leur contenu, et ce qui est lié. Le lecteur pourra, s'il n'est pas encore au courant, se rendre dans la PDD du dernier arbitrage reçu (par défaut) en date, où le niveau est vraiment lamentable. Je ne dénoncerai pas ici certaines personnes habituées du genre.

Scrongneugneu a dit…

On pourrait par exemple, même si c'est apparemment une question mineure, as'intéresser ux conditions curieuses dans lesquelles Dereckson, aux abonnés absents, a été « provisoirement » remplacé par Pwet-pwet, au sein des arbitres, alors que l'article 10.1 du règlement du CAr ne prévoit pas de remplacement provisoire, et parle explicitement, en cas de remplacement, de la durée du mandat du remplaçant, censée être décalquée du temps restant à accomplir, dans sa tâche, par l'arbitre manquant : « Le mandat du remplaçant se termine à la date de fin de mandat initialement prévue pour le partant. », ce qui implique a contrario un remplacement définitif, tandis que l'un des arbitres, dans la page de coordination du CAr, innove en parlant d'un remplacement jusqu'au retour de l'arbitre manquant.

Certes, il est un peu tôt pour obtenir des réponses aux interrogations soulevées par les conditions curieuses de ce remplacement « provisoire », puisque je n'ai créé la section correspondante, dans [[Discussion Wikipédia:Comité d'arbitage/Coordination]], qu'à 22:22 (CET) hier soir.

Je suis d'ailleurs curieux de voir certaines réponses (s'il y en a) et la façon dont, comme il est possible, elles pourraient triturer l'article 10.1 pour lui faire dire ce qu'il n'a jamais dit. Mais j'ai confiance dans l'imagination humaine...

Popo le Chien a dit…

@Apollon: y'a un mot en trop :-)

@Pierrot: bon ben on doit être trois (quatre?), vu cette splendide intervention de Chandres sur le BA: "Est il normal (usuel) que la page de discussion de cet arbitrage se remplisse avant même que la recevabilité est été confirmé?" Avec la réponse de Kropotkine qui résume tout: "Normal je ne sais pas. Usuel, oui."

Popo le Chien a dit…

@Scrongneugneu: je crois que tu mets le doigt sur un truc important, je ne réponds donc pas directement mais plutôt dans un billet à venir.