mardi 26 août 2008

Théorie des Jeux

Quelques petites explications avant de passer au schéma ci-dessous. J'avais prévu dans le billet précédent de commencer par décrire pourquoi les questions importantes posées par les trois arbitrages en cours l'étaient, puis d'embrayer sur les raisons qui pousseraient certainement les membres du Comité d'Arbitrage (CAr) à voir les choses autrement; le tout pour conclure en prenant un peu de recul sur tout ça, histoire de montrer que les petits psychodrames, même entre admins, ne sont que ça: de petits psychodrames. Sauf que l'actualité allant un peu plus vite que prévu, je me dois d'intervertir les posts 1 et 2, juste pour m'assurer que si je devais avoir raison, ce ne serait pas a posteriori.

Lorsqu'on approche la finalité de l'arbitrage du point de vue d'un arbitre (je ne le suis pas mais ça ne m'empêche pas de m'y imaginer), les questions posées sont beaucoup plus complexes que je ne semblais vouloir l'indiquer hier: rentre en ligne de compte la vision qu'ont les arbitres de leur tâche. Celle-ci, comme le dit par exemple Gdgourou dans sa candidature peut être "de protéger les membres de la communauté des comportements de contributeurs ayant perdu de vue les principes fondateurs". Comme il l'indique par la suite, il existe donc une dimension morale à l'action du Comité, à l'opposition de celle purement technique (ou supposée telle) des admins. Ce n'est pas forcément la vision de tous (pas celle de PoM en tout cas), mais comme le CAr ne peut traditionnellement se prononcer sur le fond des débats il ne lui reste effectivement pour mission principale que d'être le garant ultime de la paix du ménage wikipédien.

Ce premier jalon posé, on peut logiquement déduire que l'un des buts du CAr est de minimiser l'impact d'un conflit sur la communauté dans son ensemble. Dans le conflit qui nous occupe, la communauté se ramène à trois "groupes":
  1. Aliesin - à qui nous donnerons la valeur communautaire de 1;
  2. Poppy et les 8 admins opposés au bannissement d'Aliesin (soit 9);
  3. Moez et les 161 autres admins favorables au ban (soit 17).
Avec 3 arbitrages (Moez c/ Poppy; Poppy c/ Moez; Alvaro c/ Aliesin), le CAr a donc par trois fois à décider qui a tort et qui a eu un comportement acceptable. Ce que l'on peut résumer par le schéma ci-dessous:Je pense que c'est assez compréhensible, mais je vais quand même détailler les diverses étapes, en commençant par le bas.

1. Première possibilité: le comportement d'Aliesin (critique agressive mais argumentée) est jugée dans les limites wikipédiennes. Aliesin est content (+1), Moez est désavoué (-17) et Poppy s'en fout vu qu'il voulait simplement que le CAr statue (0)2. Score final: -16;
2. Deuxième alternative: Aliesin a tort, il est sanctionné (-1 pour lui). A partir de là, trois scénarios:
2.1 Moez a eu tort d'actionner le ban et est sanctionné: 17 personnes pas très contentes (-17), 9 plutôt satisfaites (+9). Total = -9;
2.2 Poppy a eu tort de réduire le blocage: -9 pour lui, +17 pour les Moezistes (ou Moeziens). Soit un score de +7;
2.3 Les deux ont eu un comportement répréhensible, le CAr tape dans le tas: -9 et -17 donnent -27 avec Aliesin le puni.

Avec tous ces éléments en main, quelle solution paraît dès lors optimale d'un point de vue communautaire?

Celle qui nous fait dire au revoir à Poppy.



1: Ou 17, je ne sais plus, mais on n'est pas à un près.
2: On devrait en fait mettre +4 pour les admins ayant choisi la relaxe, mais je garde les mêmes chiffres par souci de simplicité de lecture.

11 commentaires:

Pwet-pwet a dit…

En fait, tu peux rajouter +1 pour le 2.3 :)

Pwet-pwet a dit…

Cela dit, je suis pas pour des sanctions fortes contre Moez, Poppy ou Bapti, simplement que le CAr leur fasse les gros yeux. On ne peut pas faire entrer en compte un coefficient selon le degré de mécontentement lié à la décision ? :D

Le banni a dit…

Popo j'ai trépigné à la lecture du titre de ton post, la théorie des jeux est quelque chose qui me fait palpiter.

Hélas, la modélisation que tu proposes n'est pas un problème de théorie des jeux (il n'y a qu'un joueur, le CAr, ce qui n'est pas drole dans un jeu), c'est un problème d'optimisation tout simple.

Mais je ne crois pas que ce soit l'objet de ce billet. Si j'ai bien saisi l'optique de ton message, tu te bases avec un peu d'ironie dans une optique où la décision prise sera fondée sur des critères d'un utilitarisme extrême !

Il me semble en fait qu'Aliesin a déjà gagné, et là c'est un problème de théorie des jeux.

Son seul calcul était de dire :
*Je critique de façon juste dans le fond;
*Je met la "forme sincère", sans les gnangnantises wikipédiennes.

Choix des gens qui me trouvent désagréables :
*Ne rien faire et me bannir (-1 pour eux : à cause de la critique ; 1 pour moi car je m'enfou)
*Corriger (-2 pour eux : la critique à laquelle s'ajoute le "merde il a raison" ; -1 pour moi qui m'apperçois qu'au fond j'avais peut-être tort)

Donc entre me donner -1 et +1 ils ont préféré +1... psychologie prévisible.

Je remarque que les gens qui m'aiment bien ou ont l'intelligence d'être indifférent à ma satisfaction avait une matrice qui se résumait comme dans ton billet à un problème d'optimisation simple, de l'encyclopédie cette fois (et non de la communauté).

*Ne rien faire (0 : on ne fait rien)
*Corriger (+1 : on a amélioré l'article, et ça nous gène pas de reconnaitre la critique d'Aliesin)

Et d'ailleurs Touriste, Fabienkhan, Poppy, Appolon se sont prononcé en faveur ou ont apporté des corrections diverses.

Popo le Chien a dit…

@Pwet-Pwet: oups. Corrigé, merci. Quand aux gros yeux, tout le monde sait que ça ne marche pas. J'avais proposé un désysopage avec vote juste derrière pour que Moez récupère pronto son statut, mais ça n'a visiblement pas plu :-(

@Aliesin: Oui le titre est juste pour la frime, désolé. Théorie de la décision s'applique peut-être un chouïa plus. Sinon oui, cette vision du CAr est strictement utilitariste; il peut encore me donner tort, mais j'en doute: je ne me souviens pas de décisions qui ait remis d'action administrative en question de manière formelle, ni qui ait été particulièrement audacieuse. Sans compter qu'avec plusieurs admins en son sein, je pense qu'on a là un clair conflit d'intérêt - les admin/arbitres auront une incitation forte (et naturelle) à se positionner par rapport au débat qui a eu lieu, et si les rapports sont les mêmes (1 c/ 2)... eh bien au revoir Poppy (bis).

le banni a dit…

C'est marrant, moi je n'ai jamais aimé le CAr, mais surtout parce qu'en fait il donne principalement l'occasion aux protagonistes de lacher toutes les saloperies qui peuvent devant tout le monde, ce qui n'est pas la meilleure forme de réconciliation possible.

Mais quand j'ai été impliqué, j'ai globalement trouvé qu'il avait su indiqué avec justice là où j'avais dérapé (même si je le contestais, chacun est humain) et où les autres avaient dérapés.

Sinon, il faudra un jour que tu fournisses une petite explication sur ta participation aussi active à ce projet si dans le même temps tu décris avec un réalisme si noir ses principales institutions.

Bien sur dans la forme, tu n'as pas parlé de Stasi comme moi, mais tes hypothèses sur le comportement du CAr en font un organe dictatorial (de la majorité) : l'intérêt de certains prime sur le droit. Donc cela revient bien au même...

Popo le Chien a dit…

Si je te répondais là maintenant, ça m'enlèverait du matériel pour mes prochains billets...

Par contre je peux te (re-)dire que si je réfute toute comparaison avec la Stasi ou je ne sais quel régime totalitaire IRL, c'est essentiellement parce que c'est sans commune mesure: celui qui prendra une vie humaine pour conserver son (supposé) pouvoir sur WP n'est pas encore né. Point barre.

On peut par contre trouver certains comportements problématiques et/ou inquiétants, avoir le sens de la mesure n'empêche pas d'en parler.

DC a dit…

Là où ton calcul peut s'avérer biaisé, c'est que parmi la petite vingtaine d'admins qui ont approuvé le bannissement, certains pourraient très bien ou regretter leur décision ou ne pas y tenir mordicus...

Popo le Chien a dit…

Certes, mais encore faut-il qu'ils se fassent connaître. Ou que les arbitres en tiennent compte (après tout la première impression peut suffire à former leur opinion).

le banni a dit…

Pour revenir sur la question de la mesure, il faut distinguer deux choses :

*Les principes
*Le contingent

Qui vole un oeuf vole un boeuf dit-on, même si je ne suis pas totalement de cet avis, il y a une part de vérité...

Popo le Chien a dit…

Oui, il y a une part de vérité (c'est un vol), mais encore une fois il y a un pas à franchir pour pouvoir dire "qui vole un oeuf est un nazi" (point Godwin extrème s'il en est) :-)

Le problème de ton raisonnement par comparaisons est que tu te focalises sur les Méchants de l'Histoire qui auraient fait la même chose. Mais s'ils ne l'avaient pas fait, ça veut dire que ça serait plus acceptable?

le banni a dit…

Non, le personnage auquel je fais référence dans le film que je cite est le héros.

Quant à Robespierre, dire qu'il est méchant ou gentil n'est pas si simple.